Le GR20 – J1 – De Calenzana à Bocca di Pisciaghja

Mardi 25 juillet – J1
Comme les gens d’hier nous ont un peu mis la pression, nous nous levons finalement vers 5h et prenons le départ pour le GR20 à 5h45 (sans déjeuner, pour prévoir ça comme une pause vers 8h).
Nous voyons le premier refuge vers 12h, après 11 km de marche selon notre smartphone (soit environ la durée de l’étape prévue). Vu qu’il est très loin, nous nous demandons si c’est le premier ou le deuxième… Avons-nous doublé sans s’en rendre compte ? Ahahaha ! Nous découvrons rapidement que le GR20 est quand même beaucoup plus dur que ce qu’on imaginait – la première étape est toute en montée, avec quelques passages techniques (surtout avec 10 à 13 kg sur le dos).
Sur la route, nous croisons quelques « sudistes » (ou « randonneurs faisant le trajet du sud vers le nord »), qui font là leur dernière étape et n’en peuvent globalement plus du GR20.
Au refuge d’Ortu di u Piobbu, nous découvrons les toilettes sèches et avons un peu l’impression de nous éloigner de la civilisation telle que nous la connaissons. Avant de repartir, nous croisons quelques randonneurs « sudistes »…

– Vous avez pu commencer le GR20 ? Normalement, ils ont bloqué l’accès à cause des incendies !
– Ah ?!

Ah, en effet… La patronne de l’hôtel ne nous a rien dit et l’accès était aussi ouvert qu’une huître à Noël…
Nous ne restons pas et partons vers le 2ème refuge, en imaginant qu’il sera difficile de l’atteindre, mais en y croyant encore – l’optimisme des premières étapes, sans doute.
La deuxième étape est en fait bien pire que la première (probablement la 2ème pire de toutes). Nous achevons cette journée et nos jambes par une mémorable escalade de pierres de granit rose, que nous ne pouvons désormais plus voir qu’en peinture, sous une lumière tamisée et avec un remontant à la main.
Nous profitons d’un abri prévu à Bocca di Pisciaghja pour faire notre premier bivouac (c’est interdit, mais c’est ça ou marcher dans l’obscurité sur un parcours dangereux à J3 de notre mariage…) Nous avons donc fait 1,5 étape en 1 jour – et avons déjà du retard sur notre planning « le GR20 en 9 jours » !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’après les guides…
Etape 1 : De Calenzana (270m) à Ortu di Piobbu (1550m) : 1510m de dénivelé (300m de descente) sur 12,2 km, prévu en 6h environ.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

2 réflexions sur « Le GR20 – J1 – De Calenzana à Bocca di Pisciaghja »

  1. Vous êtes vraiment mauvais en lecture de signes !
    25% de retard le premier jour. Des sudistes qui disent que c’est l’enfer. Une rumeur selon laquelle le GR20 est interdit d’accès. Et les nuages sur la photo 3 en forme de flèche qui vous ramène au départ…
    Vous étiez vraiment ultra motivés ! Sûrement le contre-coup du mariage.
    Vivement demain pour la suite.

    1. D’ailleurs après les 25 % de retard, on a finalement pris 50 % de retard sur la deuxième étape…
      C’est aussi ça le secret du GR20 : on marche comme des veaux toute la journée, du coup on ne sait plus lire les signes !

Laisser un commentaire